La pensée personnelle

dessin de Yelch sur la pensée personnelle, les idées et la réflexion
La pensée personnelle

Rat : « Pense par toi-même, mais si tu n’y arrives pas je peux te souffler des idées… »

Tel chien tel maître, non mais !

Dans une pièce de théâtre policière, il fallait qu’un chien découvrit l’assassin en suivant ses traces. Aux répétitions tout alla bien. La bête intelligente avait toujours compris qu’elle devait traverser la scène en flairant les traces imaginaires de l’assassin et disparaître dans la coulisse en face. Mais à la première représentation, le chien se préparait à traverser la scène, quand soudain, il remarqua un objet insolite, qu’il n’avait jamais vu pendant les répétitions : la boîte du souffleur. Il s’approcha de la boite, jeta un regard à l’intérieur, puis leva la patte et arrosa soigneusement le pauvre homme.

Avocat, un vrai métier ?

Les perles : la justice

« Quand on sait pas, on va pas ! » conseille l’humoriste. Une avocate, sans doute peu habituée à la fréquentation de la justice pénale, aurait dû faire sienne cette devise. Elle avait négligemment oublié que les pièces de procédure doivent être communiquées à la partie adverse, afin de préserver le respect du contradictoire. À la barre, elle soufflait ensuite les réponses à son client d’un air détaché, sur le ton : « Dis-le au tribunal », « Lève-toi », « C’est bon, tu peux te rasseoir ! » devant des magistrats qui n’en croyaient pas leurs oreilles. Eh oui, avocat, c’est un vrai métier !

16 décembre 2018 – Le souffleur ne manque pas d’air…

Quand Cyrano fait des blagues…

dessin humoristique sur Cyrano de Bergerac faisant une blague à Christian
16 décembre 2018 – Le souffleur ne manque pas d’air…

Roxane : « Dites-moi Christian, vous entendez quoi par « je plongerai mon phallus turgescent dans votre moule gourmande » ? »
(caricature de Cyrano de Bergerac)

Le secret souffleur

Un comédien lance sa grande tirade :
– Et maintenant, je vais vous confier ce secret bien gardé, ce secret ignoré de tous, de tous, entendez-vous, ce secret qui… Qu’est-ce que c’est, au juste, ce secret ?

Et le souffleur de répondre :
– Je regrette mais l’auteur a refusé de me mettre dans la confidence.