Communiquer avec un mort

Les perles : les assurances

« Contrairement à ce qui a pu vous être communiqué, je ne suis pas mort. En conséquence, vous pouvez m’adresser un chèque, suite au contrat d’assurance vie que j’ai souscrit chez vous… »

Quittance dangereuse

Les perles : les assurances

« Je pense que vous ne m’en voulez pas parce que mon chien vous a mordu quand vous êtes venu à la maison pour la quittance. Du reste vous n’y perdez rien puisque vous m’avez assuré pour ce genre d’accident. »

De l’ordre dans le chéquier

Les perles : les assurances

« Je profite de ce que j’ai mis de l’ordre dans mes papiers d’assurance pour vous adresser un chèque à votre ordre. »

Le naufrage de l’annonce

Les perles : les assurances

« J’ai appris que votre agence avait été endommagée par les dernières inondations. N’ayant pas reçu votre chèque de règlement pour mon sinistre, je suppose que vos chéquiers ont disparu dans les eaux. »

Pas pareil mais identique

Les perles : les assurances

« Vous me proposez de régler des cotisations semestrielles, mais je n’aime pas trop les complications : je préfère vous payer tous les six mois. »