Le radeau de la famine…

Sur le radeau qui dérive, depuis de longs jours, chargé d’une douzaine de naufragés, une dame dit à son mari :
– Je t’en prie, contente-toi, quand tu m’adresses la parole, de me dire : « chérie » ou « Anne-Marie ». Tu ne peux pas imaginer les regards que ces affamés me jettent quand tu m’appelles : « ma poulette », « mon canard en sucre » ou « mon petit lapin ».

Le hoquet familial

C’est un gars qui n’arrête pas de fixer sa belle-mère. La belle-mère dit :
– Pourquoi tu me regardes comme ça ?
– En fait, j’ai le hoquet.
– Et alors ?
– Bah… J’essaye de me faire peur…

En face du regard

« Y’a trois choses qu’on ne peut pas regarder en face : le soleil, la mort et le dentiste. »

Alex Métayer

La particularité des femmes

« Les yeux des femmes ont la particularité de distinguer un cheveu sur le veston de leur mari, à cinq mètres, et de ne pas distinguer la porte du garage, à un mètre. »

Carlo Nell