Pavlov ou pas

Dans un laboratoire, un rat dit à un de ses congénères :
– Regarde bien ce chercheur chauve à moustache. Je peux te dire que je l’ai à ma botte. À chaque fois que je veux manger un morceau, je me mets à courir dans ce labyrinthe et, dès que j’arrive à la sortie, je sonne la cloche. Aussitôt, il me tend un morceau de biscuit.

Quelle sssssouplesse…

L’homme-serpent se présente au cirque avec un œil au beurre noir :
– Que vous est-il arrivé ? lui demande le directeur.
– J’étais allé consulter un médecin et il m’a fait le test classique des réflexes en me frappant le genou avec un petit marteau.
– Et alors ?
– Avec ma souplesse habituelle, je me suis collé le pied dans l’œil.

C’est mon tire-fesses !

« Tu tombes du tire-fesses. Et là t’as un réflexe. Humain certes, mais très bizarre : tu restes accroché au truc. C’est quoi ce délire ? Tu pourrais te mettre à côté et en prendre un autre. Non c’est à moi ce tire-fesses. C’est à moi, je l’ai réservé ! »

Gad Elmaleh