blague sur les prévenus

Maudit castor !

Les perles : la justice

La présidente au prévenu :
– Vous vivez de quoi ?
– Des indemnités de chômage de ma copine.
– Et avant ?
– Avant ? J’étais marié et ma femme travaillait.
Encore un grand sentimental…

La fréquence matrimoniale

Les perles : la justice

Le président s’adressant, à l’orée des débats, à un prévenu, à la barre du tribunal :
– Quel est votre régime matrimonial ?

Il eut alors le bonheur d’entendre cette réplique pleine de sel :
– Deux fois par semaine !

Erreur de bouteille

Le président du tribunal demande au prévenu :
– Avez-vous des remords d’avoir cassé cette bouteille sur la tête de votre femme ?
– Ah là là, si vous saviez ce que je regrette ! se lamente l’accusé. Pensez-donc, une bouteille de Saint-Émilion de 1982, la meilleure année pour un Bordeaux. Je pensais que c’était la bouteille de soda.

La politique au tribunal

Les perles : la justice

Un prévenu, membre d’un parti politique, se prend à expliquer au tribunal de quoi est fait le quotidien des campagnes électorales. Pas de chance. La présidente le coupe aussitôt et lui fait remarquer qu’elle n’a pas de connaissance en la matière : « Moi, vous savez, je ne lis que Tintin ! »

L’écologie judiciaire

Les perles : la justice

Un jeune et brillant substitut, connu pour son indépendance d’esprit, ne perd pas une occasion de rappeler aux prévenus qu’ils sont un fléau pour l’environnement. « Huit pages de casier judiciaire, lance-t-il à un voleur d’habitude, c’est un peu de nos forêts qui disparaît à cause de vous ! »