La bonne conscience de l’honnête voleur

– Hier, raconte un homme, je marchais dans la rue quand j’aperçois par terre un portefeuille, je le ramasse, je l’ouvre et je vois qu’il contient 320 euros en billets. Ma première idée a été, bien sûr, de le renvoyer à son propriétaire. Puis, je me suis demandé comment je réagirais si c’était moi qui l’avais perdu. J’ai pensé qu’en ce cas, je mériterai de recevoir une bonne leçon pour mon étourderie. Alors pleinement convaincu, je l’ai gardé.

Une histoire de portants

Qu’est-ce qu’un porte-plume sur un porte-feuille ?

Un oiseau sur une branche.

Bien placer son argent

Les perles : la justice

Devant la cour d’assises de la Seine, une victime déclare que, si elle a eu la vie sauve, c’est parce que la balle de l’assassin est venue s’aplatir contre son portefeuille. Ce qui inspira au président Desmaze cette réplique : « Voilà de l’argent bien placé ! »

L’arbre de l’oiseau

Quelle différence y-a-t-il entre un oiseau et un arbre ?

Un oiseau est un porte-plumes et l’arbre un porte-feuilles.

Un si gros portefeuille

Les perles : les assurances

« J’ai le regret de vous faire savoir qu’on m’a volé, dans ma voiture, un portefeuille comprenant notamment 500 francs en billets, mes papiers d’identité, un blouson et un sac de voyage. »