blague sur les portables

L’outrage portable

Les perles : la justice

Agacé par les retentissements intempestifs de téléphones portables en pleine audience, un président a décidé de les confisquer. « Toute sonnerie sera considérée comme un outrage à magistrat », peste- t-il. La justice a de la suite dans les idées. Elle a inventé le délit de portable.

Publicité

Sale mais branché

– C’est terrible, raconte un jeune homme à chaque fois que j’étais dans mon bain, mon portable sonnait systématiquement.
– Alors, vous avez fait quoi, vous vous êtes débarrassé de votre portable ?
– Non. Mais par contre j’ai vendu ma baignoire.