Des broutilles…

Un archéologue raconte :
– En visitant une pyramide récemment exhumée des sables, j’avais eu mon attention attirée par des hiéroglyphes gravés dans une cartouche. J’ai beaucoup ri en découvrant qu’ils signifiaient : « La vengeance du pharaon, dérangé dans son sommeil, sera terrible ».
– Et que vous est-il arrivé ?
– Absolument rien. Dès que j’ai été remis d’une pneumonie puis d’un accident vasculaire qui m’a laissé paralysé du côté gauche, je me suis fracturé les deux jambes en glissant dans un escalier, mais, comme vous le voyez avec de bonnes béquilles, je marche. Et en répondant à votre question, je viens de me mordre la langue !

Victoire par maladie

Grand combat de boxe en plein air. Sur le ring, Gros Ours est en train de se faire corriger par Big Gazelle. Il remue les poings en l’air, à droite, à gauche, il agite les bras en haut, en bas, de partout, mais jamais où il faut. Entre deux rounds, Gros Ours demande à son manager :
– Tu crois que j’ai des chances de l’avoir ?
– C’est sûr, répond l’autre. Si tu continues comme ça à faire de l’air autour de lui, il va certainement choper une pneumonie !

La noyade du désespéré

Un agent de police sauve in extremis, un désespéré qui tente de se noyer.
– Allons ! Vous n’allez pas faire ça ! J’aurais été obligé de plonger pour vous repêcher et d’attendre une ambulance par ce grand froid. Transis, nous pouvions attraper une pneumonie ! Allez, soyons sérieux, il vaut mieux que vous alliez vous pendre chez vous.