17 avril 2019 – Le grand bain

dessin d’actualité humoristique sur la rupture conventionnelle collective
17 avril 2019 – Le grand bain

(caricature de la rupture conventionnelle)

L’œil du pirate

Un pirate entre dans une taverne. Le tavernier lui demande :
– Hé, qu’est ce qui est arrivé à ta jambe ?

Le pirate répond qu’il attaquait un bateau lorsque que sa jambe a été arrachée par un boulet de canon…
– T’as été chanceux, ils t’ont mis une jambe de bois… Mais ta main, tu n’en as plus, c’est un crochet !?

Le pirate lui dit que c’est en attaquant un autre bateau, un des marins lui a coupé la main juste au poignet et on lui a mis un crochet à la place…
– Et ton carré noir sur l’œil, c’est quoi ?
– Oh… Ça… J’étais couché à la proue du bateau, il faisait beau, le temps était calme et un oiseau m’a chié dans l’œil pendant que je regardais le ciel…
– Tu charries, on ne perd pas un œil parce qu’un oiseau nous chie dessus…
– Je sais… Je sais… Mais c’était ma première journée avec mon crochet…

1er avril 2019 – À bas les pirates !

dessin d’actualité humoristique sur la gouvernance algérienne et Abdelaziz Bouteflika
1er avril 2019 – À bas les pirates !

(caricature d’Abdelaziz Bouteflika)

Le pirate et les bonnes sœurs

C’est un pirate, un vrai, avec une jambe en bois, un bandeau et tout ce qu’il faut… Seulement, il a un menu problème : dès qu’il est dans le noir, eh ben, en fait, c’est plus fort que lui, il éjacule sans aucun contrôle…

Un jour qu’il était en mer, lors d’une grosse tempête, son bateau coule. In extremis, il trouve un tonneau où il entre pour se laisser dériver. Seulement voilà : dans le tonneau, il fait tout noir… et le tonneau dérive 3 mois !

Au terme de ces trois mois, le tonneau s’échoue sur une île inconnue. Le pauvre pirate ressort dégoulinant. Il en a partout. Il est heureusement accueilli par quelques bonnes sœurs. Elles le logent, le nourrissent, le blanchissent…

Jusqu’au jour où une bonne sœur tombe enceinte.

La mère supérieure entre dans la chambre du pirate :
– On vous offre l’hospitalité, et vous, vous violez une religieuse ? C’est honteux !
– Non, ma mère, j’vous jure…
– Ne vous foutez pas de moi ! Si vous recommencez, Vous serez remis à la mer !

Le pirate ne comprend pas. En fait, c’est pas faute d’essayer, mais aucune religieuse n’a cédé à ses avances. Et pourtant, 1 mois plus tard, rebelote !
– Alors monsieur le pirate ! Ça commence à bien faire ! Vous avez encore rendue une nonne enceinte ! C’est forcément vous car vous êtes le seul homme sur cette île !
– Mais…
– IL SUFFIT !

Et la mère supérieure l’expulse dans une cabane, enfermé 24h/24. Pourtant, 45 jours plus tard, une troisième bonne sœur est en cloque.
– Pirate, il faut m’expliquer maintenant. Je vous ai enfermé alors comment êtes-vous parvenu à rendre cette troisième religieuse enceinte ?
– Mais non, je…
– Allez, franchement…
– Au fait, mon tonneau, qu’est-ce que vous en avez fait ?
– Des bougies, pourquoi ?