blague sur les peintures fraîches

P’tit con au square

Dans un square, un tout petit garçon demande à un monsieur :
– Est-ce que vous pourriez m’ouvrir la porte du square, s’il vous plaît, monsieur ?
– Bien sûr, mon petit, tu es très poli, et bientôt quand tu seras grand, tu l’ouvriras tout seul.
– Oh ! Oui, monsieur, surtout que la peinture sera sèche à ce moment-là.

Va comprendre, Charles !

Un philosophe confie à un autre :
– Je ne comprends pas les gens. On leur dit qu’on peut faire le tour du monde en une demi-heure où qu’un garçon est né au Pakistan avec un corps de serpent, et personne ne le mettra en doute. Mais on accroche sur un banc une pancarte « peinture fraîche » et tout le monde le touchera pour vérifier si c’est vrai !