Pas top gun…

C’est la guerre entre deux pays du Moyen-Orient. Un jeune pilote participe à son premier contact aérien. Revenu sain et sauf à terre, il est interrogé par son colonel qui supervisait les opérations depuis le PC.
– Franchement, mon garçon, lui dit l’officier, ne vous êtes-vous pas senti un peu ému pendant l’engagement ?
– Moi ? s’étonne le pilote, mais non, pas une seconde je n’ai perdu mon sang-froid !
– Excusez-moi, rétorque l’officier, bonhomme, si je vous demande ça, c’est à cause du message que vous m’avez envoyé par radio : « Suis attaqué par 2.000 appareils ennemis volant à trois mètres d’altitude ! »

C’est si simple la médecine

Une grande tension régnait dans la salle d’opération. Le gynécologue et le chirurgien s’affairaient à une césarienne compliquée. Plus tard, après que tout se fut très bien passé, l’anesthésiste demanda si c’était une fille ou un garçon.
– Je ne sais pas, répondit le chirurgien qui n’a pas pris garde à ce détail.
– Moi non plus, dit le gynécologue.

Une jeune infirmière stagiaire qui participait à l’opération, s’avança timidement :
– Je vous prie de m’excuser, mais si vous me permettiez de voir le bébé un instant, je pourrais peut-être vous renseigner…

Danger crevaison

Les perles : à l’hôpital

Entendu pendant l’opération :
« N’appuie pas si fort, tu vas lui crever l’œil ! »

Erreur médicale

Un chirurgien est en pleine opération de l’appendicite lorsqu’il se rend compte que quelque chose ne va pas.
– Mais ce patient n’a plus d’appendice ! s’étonne-t-il.
– Oh ! mince, dit l’infirmière, c’est l’employé des postes qui occupe la chambre 24. Il est ici pour une opération des amygdales. On a dû le confondre avec son voisin de chambre.
– Bon, fait le chirurgien, vous le recousez et nous verrons ça plus tard.
– Et s’il dit quelque chose à son réveil ?
– Notez sur la feuille de soins : « Ouvert par erreur ».

Pas sûr de lui

– Bon, dit le chirurgien après avoir terminé l’auscultation, nous allons donc vous opérer mardi prochain. Mais, auparavant, une question encore. Comme c’est une opération très compliquée et très coûteuse, je voudrais savoir si votre veuve aura les moyens de payer.