15 décembre 2019 – Les fables de la SNCF

dessin de Yelch sur les fables de La Fontaine et les grèves de la SNCF
15 décembre 2019 – Les fables de la SNCF

Rats : « – Rien ne sert de courir, il faut partir à point !
– La Fontaine n’avait pas prévu les grèves de la SNCF… »

Un modèle de concision

Dans une classe du secondaire, le professeur de français qui est aussi professeur de morale donne comme sujet de dissertation : « Abordez, de manière concise, les trois domaines suivants : Religion – Sexualité – Mystère ». Une seule copie a reçu 20/20, la voici dans son intégralité :

« Mon Dieu ! Je suis enceinte ! Mais de qui ? »

Le futur appartient aux audacieux

L’institutrice est charmante, jolie, blonde. Elle fait un cours de morale sous l’œil attendri de toute une classe de garçonnets. On entendrait une mouche voler…
– Il faut, dit-elle, toujours penser à l’avenir. Tenez, par exemple, hier j’étais dans les bras de mon père, aujourd’hui je suis dans les bras de mon époux. Mais demain ?
– Demain, demande Toto avec effronterie, est-ce que vous serez libre ?

L’arsenal des évadés

Les perles : la justice

Procès sous haute surveillance policière. Deux évadés de la prison des Baumettes sont jugés pour une retentissante évasion par hélicoptère qui a échoué d’un rien. Les deux hommes ont déjà été lourdement condamnés. En gros, ils ne risquent plus grand-chose. Le président Pancrazi, sur le ton de la gravité ordinaire, se prend à vouloir faire la morale à ses deux hôtes du jour :
– Vous avez utilisé une arme extrêmement dangereuse que les Américains utilisaient pour nettoyer les fossés au Vietnam !
Les détenus ne cillent pas.
– Et si le pilote de l’hélicoptère avait bougé ? demande le magistrat.
– Eh ben, on l’aurait descendu ! réplique, lapidaire, l’un des deux malfaiteurs.