Vous me reconnaissez ?

La saison de pêche n’est pas encore ouverte et un « enragé » est en train de taquiner la truite malgré tout. Soudain, un promeneur s’approche. Le marcheur engage la conversation :
– Alors, ça mord ?
– Si ça mord ? répond le pécheur en rigolant. Ici, c’est un coin INCROYABLE ! On dirait que les truites viennent ici exprès pour se faire attraper. Hier, ici même, j’en ai pris dix en moins d’une heure !!!
– Vraiment ? Tiens, j’ai une question pour vous, demande le promeneur, est-ce que vous savez qui je suis ?
– Euh, non, avoue le pêcheur.
– Eh bien, je suis le nouveau garde-pêche !
– Oh, fait le pêcheur en ravalant sa salive. Hem, et moi, est-ce que vous savez qui je suis ?
– Non.
– Je suis le plus gros menteur de la région…

Pas facile d’être parents…

Un père de famille possède une machine à détecter les mensonges. Un soir, il interroge son fils :
– Quelle note as-tu eu aujourd’hui en dictée ?
– Un vingt ! répond l’enfant.
L’aiguille de la machine oscille.

– Alors, un seize…
L’aiguille oscille encore.

– En fait, je crois que j’ai eu un onze…
L’aiguille oscille de plus belle.

Alors le père, en fureur, s’écrie :
– Moi, à ton âge, j’ai toujours eu des vingts en dictée !
Et là la machine explose.

Jolie comme un péché

Au confessionnal :
– Est-ce donc un si gros péché, mon père, que de prendre plaisir à entendre dire que je suis jolie ?
– Oui, car il ne faut jamais encourager le mensonge.

Le volage mari voyage

Deux amies se rencontrent.
– La semaine dernière, dit la première, j’étais à Saint-Tropez, et je tombe nez à nez, devine avec qui… avec ton mari !
– Mon mari ? Mais il devait se rendre en voyages d’affaires à Valenciennes. Décidément si je ne suis pas à côté de lui dans la voiture, il est incapable de lire une carte routière !

Les mensonges de ma femme

Un type raconte, écœuré, à son copain :
– T’as pas idée comme ma femme peut être menteuse ! Tiens… Elle a découché la nuit dernière et tu sais ce qu’elle m’a dit ce matin ? Qu’elle avait dormi chez sa sœur !
– Et ce n’est pas vrai ?
– Bien sûr que non et je suis bien placé pour le savoir… Sa sœur, c’est moi qui ai passé la nuit avec !