Il faut tout refaire

Les perles : les petites annonces

« Femme, 54 ans, cherche homme pour refaire sa maison et aussi sa vie… »

Une belle-mère tenace

Deux collègues de travail discutent à la cafétéria.
– Ma belle-mère, c’est quelque chose, dit l’un. Impossible de lui faire lâcher prise : quand elle dit quelque chose, elle veut toujours avoir raison.
– On voit bien que tu ne connais pas la mienne, dit l’autre. On ne peut pas faire plus tenace qu’elle. D’ailleurs, c’est bien simple : elle a mis plus de 12 mois pour quitter la maison !
– Quoi ? Il t’a fallu plus d’une année pour la virer de ta maison ?
– Oui, mais il faut dire qu’on habitait chez elle…

La vie sexuelle à crédit

Un jeune couple dans sa première année de mariage vient de se faire construire un très joli pavillon. Un samedi, une enquêtrice de la Sofres passe chez eux pour les soumettre à un sondage sur la vie sentimentale des Français.

Tour à tour, l’homme et la femme répondent aux différentes questions de l’enquêtrice sans que le conjoint ne puisse entendre les réponses de sa moitié.

Deux mois après le sondage, le mari reçoit un coup de téléphone de l’enquêtrice de la Sofres.
– Allô, bonjour Monsieur. Je vous appelle pour clarifier un petit problème qui nous est apparu lors du dépouillement du sondage auquel vous avez répondu votre femme et vous il y a quelques semaines.
– Quel problème ? Demande le jeune marié.
– Eh bien voilà : à la question « Combien de fois par semaine faites-vous l’amour ? », vous avez répondu « trois fois » et votre femme a répondu « dix-huit fois »… Comment cela s’explique-t-il ?
– Ah… C’est pour ça… Heu, eh bien, je vous jure que dès que les traites du pavillon seront terminées de payer, il n’y aura plus de problème.

Le secret du viager

Les perles : les assurances

« Je viens d’apprendre incidemment que Mme X., à qui je viens d’acheter une maison en viager, a souscrit chez vous une assurance maladie-accidents. À l’occasion, et sans violer le secret professionnel, vous pourriez peut-être me dire un mot sur son état de santé… »

Plainte pour plinthes

Les perles : les assurances

« Cette maison a été construite en dépit du bon sens : les fondations se fissurent, un mur menace de s’effondrer, le plancher se gondole… J’ai pensé que je pouvais être remboursé avec mon assurance dommages-ouvrage, mais je me demande si je ne devrais pas porter plinthe contre le constructeur… »