L’exil au Paraguay

Les perles : la justice

Le juge d’instruction valenciennois Bernard Beffy, lors d’une audition dans l’affaire de corruption du match VA-OM, s’adresse à Bernard Tapie : « Si vous devenez président de la République, je m’exile au Paraguay ! » Le magistrat n’a pas quitté la France…

Le pickpocket mondain

Le juge d’instruction :
– Comment vous ici, un pickpocket dans cette soirée mondaine ! Je vais prévenir le maître de la maison.

Le pickpocket :
– N’en faites rien : c’est lui qui m’a invité pour récupérer son argenterie dans les poches de ses invités.

Psychose bancaire

Les perles : la justice

« Ou vous me donnez un non-lieu ou je fais tout sauter ! » « Reconvertissez-vous dans le sex-shop ou dans la vente de cacahuètes ! » « Allez donc vous faire bousculer, mais laissez les gens tranquilles ! » Un ancien directeur de banque, qui avait distribué par courrier ces gracieusetés de chambrée à un juge d’instruction, a écopé de trois mois de prison ferme. « Je descends directement de Charles Martel ! » a-t-il exulté lors de son procès. La banque mène à tout, même à la folie !

L’intelligence du braqueur

Les perles : la justice

Un juge d’instruction désigne un expert psychologue et lui demande d’examiner un braqueur peu futé. « Il a une intelligence en friche », répond l’expert. D’autres, plus cruels, auraient dit : il a un QI à un chiffre.

La double escroquerie

Les perles : la justice

Juge d’instruction aussi persévérant qu’entêté. Découvreur de l’affaire Urba et croisé anti-corruption, téléporté depuis dans le paysage politique, Thierry Jean-Pierre devient député européen. Interrogé sur les déboires de Tapie dans l’affaire du Crédit Lyonnais, il lâche cette petite phrase : « Eh oui, ça arrive, il y a parfois des escrocs qui se font escroquer ! »