Les erreurs de jeunesse

Les perles : la justice

L’avocate, à la barre, prend vigoureusement la parole au nom d’une de ses clientes, au casier judiciaire long comme un inventaire à la Prévert. Elle évoque une énième erreur de jeunesse, puis lâche malencontreusement : « Ne lui coupez pas les ailes. Elle commence à peine à voler ! » À voler ou à voler, s’est demandé le tribunal, aiguillonné par la plaidoirie de cette avocate de haut vol ?