Le frère des jumeaux

Un père de famille demande à son jeune garçon qui revient de l’école :
– Alors, mon petit, tu as dit à ton instituteur que tu étais absent hier parce que tu venais d’avoir deux petits frères ?

L’enfant hoche la tête et répond :
– Oui, papa, mais je n’ai parlé que d’un seul.
– Tiens, et pourquoi ?
– J’ai gardé l’autre pour la semaine prochaine.

Politesse scolaire

À ses élèves, l’instituteur tient ce langage :
– Cela me déplaît que vous m’appeliez toujours : « M’sieu l’instituteur » … Est-ce que moi je vous appelle : « Élève » ? J’ai un nom, n’est-ce pas ? Vous savez que je m’appelle Emest Leplantin. C’est compris ? Bon. Alors reprenons. Qui a écrit Le Cid ? Le savez-vous ?
– C’est Corneille, Ernest !

Les morceaux d’orange de Toto

L’instituteur demande à Toto :
– Si on te proposait la moitié d’une orange ou les huit seizièmes, que choisirais-tu ?
– La moitié, m’sieur.
– Toto, tu es vraiment nul ! La moitié ou les huit seizièmes, c’est la même chose !
– Je prendrais la moitié quand même, m’sieur !
– Pourquoi ?
– Pour ne pas perdre le jus !

Formation à la délation

Dans la classe quelques élèves adorent faire des bêtises pour distraire les copains. Un jour une boule de papier est jetée, visant l’instituteur.
– André, dis-moi qui a lancé cette boule ?
– Je ne sais pas Monsieur.
– Cyril ?
– Je n’ai rien vu Monsieur.
– Romain ?
– Mais Monsieur, si je vous le dis, mon voisin ne sera pas content !

Viens dans ma téci…

– Qui peut me citer un exemple de plante grimpante ? demande le maître.
– Moi, monsieur ! répond le petit Toto, la plante des pieds !
– La plante des pieds ? Quel rapport avec une plante grimpante ?
– Hé bien, monsieur, j’habite au septième étage et il n’y a pas d’ascenseur.