Un croissant sur le pouce

Dans un hôpital psychiatrique, un infirmier dit au médecin :
– Je crois qu’il faudrait surveiller le nouvel arrivant de la chambre 27. À l’heure du petit déjeuner, il trempe son pouce dans son café et le mord en prétendant que c’est un croissant.
– Ah ! fait le médecin, c’est très intéressant. Et dites-moi, est-ce qu’il le beurre ?

Le sucre dans la piscine

Dans le parc d’un hôpital psychiatrique, deux pensionnaires sont allongés au bord de la piscine. L’un d’eux se penche vers le bassin pour boire une gorgée d’eau qu’il recrache aussitôt, l’air écœuré :
– Qu’est-ce qui ne va pas ?
– J’ai mis un morceau de sucre dans la piscine et ça n’a pas le goût !
– C’est normal, mon vieux, tu n’as pas remué !

Le ronfleur fou

Dans les couloirs d’un hôpital psychiatrique, un malade accoste le médecin-chef :
– Écoutez, docteur, ce n’est plus possible. Je n’arrive pas à dormir.
– Tiens ! Et pourquoi ?
– Je ronfle tellement fort que je me réveille tout le temps !
– Et alors, que voulez-vous que j’y fasse ?
– Je ne pourrais pas dormir dans la chambre d’à côté ?

L’amour rend fou dingue

Le directeur d’un hôpital psychiatrique fait visiter son établissement à un ami.
– Celui-ci, dit-il, est un pauvre diable qui a perdu la raison parce que sa fiancée l’a abandonné pour en épouser un autre.
– Il a l’air calme. Et celui-là, à côté de lui, qui paraît totalement fou furieux ?
– Celui-là, c’est l’autre.