Il perd pas le nord

Le petit Toto dit à ses parents :
– Je voudrais que toi, papa, tu possèdes autant de billets de 100 euros qu’il y a de feuilles aux arbres, et toi, maman, autant de pièces d’or qu’il y a de gouttes de pluie dans un nuage !

Extasiés, les parents ne sont pas loin de penser qu’ils ont donné naissance à un petit poète prodigue lorsque Toto ajoute :
– C’est que je suis votre seul héritier, moi !

C’est mon fils…

– Habituellement, dans les autobus, il est interdit de parler au chauffeur. Cette femme devrait le savoir…
– Oui, mais le conducteur est son fils, et d’ailleurs elle ne lui parle pas.
– Pourtant, elle le distrait, car il n’a pas vu le feu rouge !
– Normal, elle lui met des gouttes dans le nez.

L’abri téléphonique

Trois hommes piétinent sous une pluie battante devant une cabine téléphonique qu’occupe une jeune femme.
– Elle s’est enfermée là-dedans, il y a une demi-heure, dès les premières gouttes, explique l’un des hommes aux deux autres, et, depuis, elle téléphone. Mais ce qui me met le plus en rogne, c’est que, pour faire ça bien à l’abri, elle utilise son portable.