La reconnaissance du pénis

Ce couple venait de se séparer quelques mois auparavant, mais ils étaient restés bons amis et vivaient d’ailleurs encore dans le même immeuble.

Un beau matin de janvier, l’homme glisse sur une plaque de verglas et se casse le bras. Son ex qui sortait au même moment de l’immeuble l’aide à se relever et le ramène dans son appartement pour lui apporter les premiers soins et appeler le médecin.
– Je peux faire quelque chose d’autre pour toi ? lui demande-t-elle.
– Oui, répond-t-il, tu pourrais m’aider à prendre un bain : j’ai des éraflures et de la boue partout… Et avec mon bras cassé, ça ne va pas être facile !

La fille accepte sans faire de difficultés. Elle l’aide à entrer dans la baignoire et le savonne doucement, lorsqu’elle aperçoit le début d’une érection.
– Oh, comme c’est romantique, minaude-t- elle. Regarde, on dirait qu’elle m’a reconnu…

L’hôtel de la noyade

Après avoir fait installer dans les chambres un système automatique de lutte contre l’incendie, la direction d’un hôtel du Texas a prévenu ses clients par l’affiche suivante :
« Ne fumez pas au lit. Vous pourriez vous noyer »

Vraiment blasé

Les perles : les petites annonces

« Grand, mince, blasé mais pas prétentieux, souhaite rendre heureuse femme non fumeuse et propose une relation durable et de qualité. Tout est possible… si vous ne tombez pas amoureuse de lui. »

Le coût du tabac

Un type demande à un copain :
– Tu fumes ?
– Oui…
– Combien de paquets par jour ?
– Trois…
– Il coûte combien, le paquet ?
– 8 euros…
– Tu sais que tu dépenses environ 720 euros par mois ?
– Oui, je sais…
– Et tu fumes depuis combien de temps ?
– Environ 17 ans…
– Eh ben… Tu sais que tu as déjà dépensé près de 150.000 euros pour de la fumée ? Avec cet argent tu aurais pu t’acheter une Ferrari !!!
– Je sais… Et toi, tu fumes ?
– Non !
– Alors elle est où, ta Ferrari, connard ?

L’informaticien timide

Les perles : les petites annonces

« Charles, fumeur occasionnel, simple, sans tabou mais de nature assez timide, fou d’informatique. Si vous voulez manger du code ou du jeu, soyez la cible de mon clavier… »