Le fossé du mariage

Les perles : la justice

À l’audience des divorces, quand un avocat croit bien faire, il vire parfois dans l’ornière : « Le fossé creusé la première nuit du mariage a continué à s’élargir par la suite. » Madame n’en demandait pas tant.

L’interrogation du conducteur

Deux gendarmes voient passer une auto qui roule à toute vitesse ; ils la suivent des yeux jusqu’à ce qu’elle s’écrase dans un fossé. Comme les passagers sont miraculeusement indemnes, un des gendarmes les interroge :
– Qui de vous trois conduisait ?
– On sait pas… Hic… m’sieur… Hic… On était tous derrière…

Camouflage suspect

Les perles : la police

Un homme signale avoir vu deux jeunes gens porteurs de sacs à dos circuler à pied et se dissimuler dans les fossés au passage des véhicules. La patrouille dépêchée sur les lieux constate qu’il s’agit de militaires en manœuvres.

Le plaisir de l’accident

Les perles : les assurances

« Le couple s’envoya en l’air dans le fossé après avoir été éjecté de la voiture qui avait perdu son contrôle. »

Basile le percheron

Dans un petit bled paumé du Larzac, en plein hiver, un gars dérape sur une plaque de verglas avec sa voiture et tombe dans le fossé.

Heureusement pour lui, le père Mathieu passe par là avec son percheron Basile et la carriole. Gentiment, le père Mathieu propose à l’automobiliste de le sortir de ce traquenard. Il attache la voiture au moyen d’une corde à la carriole et commence à crier :
– Hue Bébert, Hue !
Mais Basile le percheron ne bouge pas.

Alors le père Mathieu crie :
– Hue Mado, Hue !
Mais Basile ne bouge toujours pas.

Le père Mathieu relance :
– Hue Nestor, Hue !
Aucune réaction de Basile.

Enfin Mathieu dit :
– Hue Basile, Hue !
Et enfin, tout tranquillement, Basile le percheron tire la voiture hors du fossé.

L’automobiliste content s’enquiert auprès du père Mathieu :
– Dites-moi un peu, comment cela se fait-il que vous ayez appelé votre cheval trois fois de suite avec un mauvais nom ?
– Ah, ça, c’est parce que Basile est non seulement aveugle, mais il est aussi fainéant comme pas possible : Si il se pensait être le seul à tirer, il aurait même pas essayé !