BalanceTonPorc

dessin d'humour de Chag sur le mouvement BalanceTonPorc
BalanceTonPorc

BalanceTonPorc : la colère aveugle des femmes.
Pendus : Gros porc – Chaud lapin – Pépé le putois – Paon
(caricature du mouvement BalanceTonPorc)

11 février 2019 – La Saint-Valentin et le célibataire…

dessin d'actualité humoristique sur le célibat et la Saint-valentin
11 février 2019 – La Saint-Valentin et le célibataire…

Célibataire : « Que penses-tu des féministes, ma poupée ? »
(caricature de célibataire)

L’éternel féminin

Une réunion de féministes :
– Bon, ça fait deux jours qu’on a rien reproché aux hommes, une idée ?
– Parking !
– Quoi ?
– Bah j’me disais pourquoi on dit Parking et pas Parqueen ?
– Oh oui tu tiens un truc là !

Les lois féminines

La loi féminine (qui la fait, comment l’appliquer, peut-on la connaître vraiment).

1. Les femmes font toujours la loi.

2. La loi peut être changée à n’importe quel moment, et sans annonce préalable.

3. Il est impossible pour un homme de connaître toute la loi.

4. Si une femme pense que son homme connaît toute la loi ou presque, elle doit immédiatement la changer.

5. La femme n’a jamais tort.

6. Si la femme a tort, c’est certainement à cause d’un malentendu provenant d’une chose que l’homme a dite ou faite.

7. Si la règle numéro 6 doit être appliquée, alors l’homme doit immédiatement s’excuser pour avoir causé ce malentendu.

8. La femme a le droit de changer d’avis n’importe quand.

9. L’homme n’a pas le droit de changer d’avis, sauf consentement écrit donné par la femme.

10. La femme a le droit d’être énervée ou en colère quand bon lui semble.

11. L’homme doit toujours rester calme, à moins que la femme veuille qu’il soit vraiment en colère.

12. En aucun cas la femme ne doit laisser deviner à l’homme si elle veut qu’il reste calme, qu’il s’énerve ou qu’il se mette en colère.

13. Toute tentative pour divulguer ces règles pourra entraîner des blessures corporelles.

14. La femme a toujours le dernier mot !

Caroline De Haas

A trop vouloir plaider sa cause
De Haas la féministe explose
A force de voir du mâle partout
Elle a du mal à faire son trou
Car le pays où elle habite
A été construit par des bites
Féminazie, esprit étroit
Même Schiappa veut plus de toi

Lazzi

copie d'écran d'actualité parlant du départ des réseaux sociaux de la féministe Caroline de Haas
Caroline De Haas

« Insultée, la féministe Caroline de Haas quitte les réseaux sociaux. » (source : La Parisienne)

Petite mise au point :
« Je suis fermement opposé à toute violence faite aux femmes. En presque un demi-siècle, j’ai toujours respecté les femmes, qui sont nos égales dans la différence. Je suis par contre également farouchement opposé aux féminazies, qui sous prétexte de combattre pour les femmes ne veulent en fait qu’inverser les choses et oppresser les hommes. L’important aujourd’hui est de ne pas se tromper de combat, tous les hommes ne sont pas des agresseurs en puissance, le comportement masculin face aux femmes est un problème d’éducation, et principalement d’éducation familiale. Le harcèlement n’est d’ailleurs pas la seule conséquence de cette perte de repères et de valeurs, voir par exemple l’incivilité qui devient un fléau français. Une autre frange de cette triste population est liée au pouvoir, qui dénature les rapports humains de la pire manière. Les harceleurs d’aujourd’hui sont pour la plupart des enfants éduqués sans valeurs qui ont grandi dans le mythe grotesque d’une virilité outrancière, seule manière pour eux de se valoriser, et ce n’est pas en oppressant toute la population masculine que l’on résoudra le problème. La misogynie n’est pas masculine, elle est d’abord culturelle. Assimiler les hommes à des agresseurs en puissance, c’est faire aussi des hommes corrects, éduqués, leurs ennemis. »
Lazzi