La bonne conscience de l’honnête voleur

– Hier, raconte un homme, je marchais dans la rue quand j’aperçois par terre un portefeuille, je le ramasse, je l’ouvre et je vois qu’il contient 320 euros en billets. Ma première idée a été, bien sûr, de le renvoyer à son propriétaire. Puis, je me suis demandé comment je réagirais si c’était moi qui l’avais perdu. J’ai pensé qu’en ce cas, je mériterai de recevoir une bonne leçon pour mon étourderie. Alors pleinement convaincu, je l’ai gardé.

Étourderie forcée

Au restaurant :
– Maman, regarde le monsieur là-bas, il mange sa soupe avec sa fourchette !
– Tais-toi !
– Maman, maintenant, il boit l’eau du vase !
– Reste tranquille !
– Maman, regarde, il mange le bouchon !
– Rends-lui ses lunettes et fiche-nous enfin la paix !

Juste un petit oubli

Les perles : les assurances

« Monsieur le Directeur, dans ma déclaration d’accident que je vous ai adressée,  j’ai oublié de vous dire qu’il y avait un mort. »