Le râteau possédé

Les perles : les assurances

« J’arrangeais le plafond de la grange sur une échelle. Lorsque je suis tombé, je me suis blessé la cheville sur un râteau qui traînait et qui s’est soudain dressé pour me cogner la tête. »

La circulation de l’échelle

Les perles : les assurances

« Je vous rappelle les circonstances de mon accident : j’étais grimpé en haut d’une échelle appuyée au mur de la grange, dans la cour de la ferme. Le voisin a reculé avec son tracteur et je me suis retrouvé par terre. Vu les circonstances, je m ’étonne que vous considériez ça comme un accident de la circulation. »

Tombé dans sa tombe

Un Sicilien de 63 ans, qui surveillait la construction de son mausolée dans le petit cimetière de Lascari, a voulu monter sur le toit pour mieux en apprécier la construction. Malheureusement, il a lâché l’échelle. Il est mort en heurtant une plaque de marbre, juste avant de tomber dans sa tombe.

L’échelle de tous les dangers

Une dame demande au pharmacien :
– Je voudrais une pommade pour quelqu’un qui est tombé du haut d’une échelle.
– C’est pour un enfant ou un adulte ? lui fait préciser le pharmacien.
– C’est pour mon mari.
– Mais il saigne ou c’est simplement une bosse ?
– Ah ça, je ne sais pas. Quand je suis partie, il n’en était qu’à sortir l’échelle pour grimper sur le toit.

Un accident relationnel

Le chirurgien questionne une épouse :
– Mais qu’est-ce qu’il vous a dit exactement votre mari avant que vous ne l’envoyiez à l’hôpital ?
– Il m’a dit : « Entre nous, n’y a plus qu’à tirer l’échelle ! »