Licenciement à l’américaine

Le directeur d’un magasin américain visite les différents rayons et avise un jeune garçon en train de lire le journal.
– Combien gagnez-vous par semaine ?
– 200 dollars, répond le jeune homme.

Le directeur sort de sa poche quatre billets de 50 dollars, les lui tend en disant :
– Fichez moi le camp immédiatement.

Pendant que l’autre s’exécute, il demande au chef de rayon :
– Depuis combien de temps faisait-il partie de mon personnel ?
– Il n’a jamais fait partie de la maison, c’est un client !

La sécurité avant tout !

Le directeur d’un grand magasin cherche un inspecteur pour tenter de mettre un terme à la série de vols constatés dans tous les rayons. Un petit monsieur se présente :
– Hélas, lui dit le directeur, vous ne correspondez pas du tout à ce que je cherche. Pour ce travail, il me faut quelqu’un qui en impose, avec une grosse moustache, quelqu’un qui ait l’œil soupçonneux, l’air agressif, le cœur dur et sans pitié. Vous voyez ce que je veux dire ?
– Oui, oui, fait le petit monsieur, mais si ma femme accepte, qui est-ce qui va garder les enfants à la maison ?

CNED boxe…

Un monsieur voulant faire un peu de sport décide de s’inscrire à des cours de boxe. Dès la première séance, il encaisse quelques directs qui le mettent dans un triste état. La séance terminée, il se rhabille et demande timidement au directeur de la salle :
– Dites-moi… Euh … Vous ne donnez pas des cours par correspondance, par hasard ?

L’amour rend fou dingue

Le directeur d’un hôpital psychiatrique fait visiter son établissement à un ami.
– Celui-ci, dit-il, est un pauvre diable qui a perdu la raison parce que sa fiancée l’a abandonné pour en épouser un autre.
– Il a l’air calme. Et celui-là, à côté de lui, qui paraît totalement fou furieux ?
– Celui-là, c’est l’autre.

Elle est pas drôle ta blague…

Le directeur appelle l’infirmier en chef pour le blâmer :
– J’ai appris que vous aviez dit au malade de la chambre 19 qu’on allait lui couper les deux jambes. Vous croyez que ce sont des choses à dire à un patient ?
– Mais, monsieur le directeur, c’était juste une blague pour le faire marcher