L’argent inutile

L’argent…

  • Il peut acheter une maison… mais pas un foyer.
  • Il peut acheter un lit… mais pas le sommeil.
  • Il peut acheter une horloge… mais pas le temps.
  • Il peut acheter un livre… mais pas la connaissance.
  • Il peut acheter une position… mais pas le respect.
  • Il peut payer le médecin… mais pas la santé.
  • Il peut acheter du sang… mais pas la vie.
  • Il peut acheter du sexe… mais pas de l’amour.

Alors comme vous pouvez le constater, l’argent n’est pas grand-chose, et souvent il amène des problèmes et des souffrances. Nous vous disons ceci parce que vous êtes nos amis et nous désirons vous éviter ces désagréments.

Alors, envoyez-nous tout votre argent et nous souffrirons pour vous. Du comptant seulement s’il vous plaît, en petites coupures…

L’ingratitude des gens…

Deux propriétaires de résidences secondaires échangent des propos désabusés :
– Je me demande, dit l’un, s’il existe quelque chose de plus désagréable que de voir des amis, que vous avez hébergés pendant tout un week-end, prendre la route sans vous remercier.
– Oh ! Oui, enchaîne l’autre : c’est d’entendre le mari dire à sa femme, au moment où ils s’installent dans leur voiture : « Décidément, on n’est bien que chez soi ! ».

Jardiner à vue de nez

Une dame répond à sa voisine :
– Oui ! C’est vrai, je l’admets que mon mari a le nez pointu, mais cela n’a pas que des désagréments ! Il est tout de même le seul homme au monde, lorsqu’il jardine, à pouvoir faire des trous pour repiquer les salades, tout en gardant les mains dans ses poches !

Les désagréments du bagne

Les perles : la justice

Louis Cousin, faux-monnayeur de son état judiciaire, comparaît.
– Vous avez beau nier, dit l’accusation, vous irez au bagne…
– Cela m’ennuie un peu, monsieur le procureur, je n’y connais personne ! ose le prévenu.