La cuisine multi-étoilée

Le chef-cuisinier d’un restaurant à trois étoiles est interrogé par un reporter de la télévision :
– Etes-vous parfois saisi d’angoisse ?
– Tous les jours.
– Quand vous craignez de rater votre meilleure recette ?
– Non, pas du tout. Par contre quand je rentre chez moi sur le coup de trois heures du matin, je me demande ce que ma femme a bien pu ouvrir comme boîte de conserve pour mon dîner.

Les blessures du cuisinier

Un restaurateur a mis une petite annonce pour trouver un cuisinier. Le premier candidat qui se présente se dépeint en ces termes, après avoir effectué un essai :
– Je suis un sous-officier en retraite. J’ai cuisiné, pendant vingt ans, dans un mess d’officiers et j’ai été blessé trois fois.

Le restaurateur goûte le plat qu’a préparé l’ancien « cuistot » et il conclut, avec une mine dégoûtée :
– Vous avez de la chance qu’ils vous aient seulement blessé…

Les deux tranches de rôti

Dans un restaurant, un client appelle le garçon et lui dit :
– Excusez-moi, je suis un habitué de la maison et le cuisinier me donne toujours deux tranches de rôti.
– Je vais voir ça, monsieur.

Le garçon revient au bout d’un instant et dit :
– Le cuisinier vous présente ses excuses : il avait oublié de couper votre tranche en deux.