Les vieilles habitudes

Un directeur de prison, fraîchement nommé :
– Il va falloir que je me méfie des automatismes. Dans l’entreprise que je dirigeais, auparavant, d’une main de fer, j’avais coutume de dire aux fortes têtes : Si vous n’obéissez pas, c’est la porte !

Avec des petits légumes !

Une cuisinière cannibale remercie chaleureusement l’explorateur qu’elle s’apprête à faire mijoter :
– Vous avez eu raison de me dire que vous êtes bourguignon, il faudra bien compter une heure de cuisson en plus.

Le riz de la tombe

Dans un cimetière français, un Chinois dépose un bol de riz sur la tombe de son père. Le gardien qui passe par là s’approche de lui et demande :
– Quand pensez-vous que votre père viendra manger son bol de riz ?
– La même journée où votre père à vous viendra sentir les fleurs que vous avez placées au pied de sa tombe.

Les coutumes parisiennes

Les perles : la justice

Le premier adjoint UDF de Tiberi, Jacques Dominati, mis en examen pour cause de faux électeurs, explique doctement qu’« à Paris, c’est une coutume d’inscrire des amis politiques sur les listes électorales ». Quel juge oserait remettre en question ces généreuses pratiques coutumières ?

Les coutumes terriennes

Les perles : les petites annonces

« Jeune étranger cherche jeune femme lui apprendre les coutumes de la terre, cours de langues acceptés en pratique, et plus si affinités… »