La gorge chaude

Les perles : la justice

Un témoin, à la barre de la cour d’assises, maîtrisant peu la langue française : « Mon mari me plaisantait en public. Il me faisait servir de gorge chaude à mes amis. »… Les veinards !

Nom d’une fellation !

Les perles : la justice

Devant la cour d’assises, un homme est accusé de viol. Un viol commis dans une voiture. Le président s’efforce, comme l’exige l’oralité de la procédure, de faire raconter la scène à la victime qui, terrifiée de peur, n’ose dire mot. Le président insiste, mais en vain, puis il finit par exploser : « Mais, nom d’une pipe, dites-le ce qui s’est passé ! » Fou rire général, quand le président comprend qu’il a tapé dans le mille, mais que la victime, hélas, restera désespérément muette.

Infidélité statistique

Les perles : la justice

Le président de la cour d’assises s’adresse à une femme adultère citée comme témoin : « Madame, je ne vais pas vous reprocher d’être infidèle. Sinon, je vais devoir, statistiquement, en faire le reproche à… la moitié de la salle d’audience ! ». Il ne faut effectivement pas confondre juges assis et témoins couchés.

…Que la raison ne connait pas

Les perles : la justice

Devant les assises de l’Hérault, Gilbert Pollet répond de vingt-quatre vols à main armée. Récidiviste, il risque la perpétuité. « Monsieur l’avocat général, monsieur le président, je vous aime. J’aime aussi les deux policiers qui m’entourent ! » lâche l’accusé. Après cette surprenante déclaration, les jurés ne lui infligent que dix ans de réclusion. L’amour a ses raisons…

Les couleurs de la justice

Les perles : la justice

Un témoin bougon à la barre de la cour d’assises : « Tous les avocats sont marrons ! » Sûrement un daltonien.