27 octobre 2019 – La confusion du chasseur

Le chasseur qui a abattu un autre lors d’une battue, cherche des excuses

dessin de Yelch sur le chasseur qui a abattu un autre chasseur lors d’une battue
27 octobre 2019 – La confusion du chasseur

Chasseur : « Il n’était pas très beau, de loin, on pouvait facilement le confondre avec un sanglier… »
(caricature de chasseur)

Jugements à la chaîne

Les perles : la justice

Il y a des magistrats qui jugent tellement d’affaires qu’ils ne se souviennent plus de tous leurs « clients » passés. « C’est nous qui vous avons condamné ? » demande la présidente, confuse. Avant de s’excuser, stakhanoviste : « Pardon, mais nous voyons passer tellement de monde ! »

L’argent du banquier

C’est un homme qui demande à un banquier :
– Pouvez-vous me donner un peu d’argent ?

Le banquier répond :
– Je n’ai pas d’argent, mais je peux vous en donner demain.
– Mais je ne veux pas de votre argent je veux celui de la banque.
– Ha ! Je n’avais pas compris…

Dustin Pacino

Dustin Hoffman s’assied à la table d’un grand restaurant de Hollywood. Le patron se précipite et lui dit :
– Monsieur Al Pacino, c’est gentil de revenir nous voir.
– Euh, moi, c’est Dustin Hoffman, dit le comédien.
– Votre dernière visite nous avait été très agréable, monsieur Pacino…
– Hoffman, insiste celui-ci.
– Mais vous avez dû partir précipitamment lorsque votre imprésario est venu vous chercher et nous avons toujours les clefs de votre coupé cabriolet Maserati, monsieur Pacino…
– Al, s’exclame Dustin Hoffman : appelez-moi Al.

La pertinence du koala

Les perles : la justice

Dans le concert des banalités ressassées et des choses déjà entendues, il y a parfois un magistrat de conviction très desprogienne pour glisser une touche d’humour.
Répondant à un prévenu, dont les explications étaient pour le moins confuses, le représentant de l’accusation a ainsi lancé :
« Ce monsieur a la pertinence d’un koala neurasthénique traité au Temesta. »

Ce qui a eu le mérite de réveiller le tribunal.