blague sur les commissaires

Le coup de l’annuaire

Les perles : la justice

L’avocat à un commissaire de police :
– Alors, vous l’avez frappé à coups d’annuaires, mon client, pour le faire parler ?

Le policier :
– Enfin, maître, vous savez bien que nous sommes équipés de minitels depuis bien longtemps !

Publicité

Les viols de l’octogénaire

C’est un vieux monsieur de 85 ans qui vient d’être arrêté après avoir commit une série de viols. Il est passé aux aveux pendant sa garde à vue.

Après qu’il a signé sa déposition, le commissaire lui pose une dernière question :
« Dites-moi, j’aimerai quand même que vous m’expliquiez… Vous avez reconnu avoir violé une jeune femme près de la Porte d’Auteuil à 15 heures, ensuite vous avez violé une mère de famille à République à 16 heures, et enfin, vous avez violé une étudiante vétérinaire à Maisons-Alfort à 17 heures… C’est carrément incroyable ; Comment avez-vous fait ? »

Alors le vieux monsieur répond :
« Oh ben, j’ai un scooter ! »

Les soucoupes volantes italiennes

Un commissaire de police d’une petite ville de province confie à un de ses subordonnés :
– Encore un individu qui affirme avoir vu passer une soucoupe volante ! C’est tous les jours la même chose, depuis que s’est ouvert place du Marché, ce mauvais restaurant italien dont les clients, furieux, balancent leurs pizzas immangeables par les fenêtres.