Le canard de la farce

C’est un canard qui rentre dans un bar et commande une bière. Le barman éberlué laisse tomber :
– Hé, mais t’es un canard toi !!!
– T’as plutôt une bonne vue, mon gars ! répond le canard.
– Ouais, mais je veux dire… Tu sais PARLER !?
– Ah, je vois que tes oreilles fonctionnent bien aussi… Bon, maintenant, si tu veux bien, j’aimerais avoir ma bière…

Le barman sert sa bière au canard et lui demande ce qu’il fait dans le coin.
– Oh, c’est simple ; Je suis ici pour quelques semaines ; je travaille dans l’immeuble en construction là-bas…

Et tous les jours suivants, sur le coup de midi, le canard entre dans le bar pour prendre sa bière. La même semaine, un cirque faisait escale dans la ville. Le propriétaire du cirque descend prendre un verre dans le bar et le barman en profite aussitôt pour lui parler du canard extraordinaire.
– Vous devriez le prendre dans votre cirque ! Avec un canard qui parle, vous allez faire un tabac !

Le propriétaire du cirque semble très intéressé et le lendemain, lorsque le canard revient, le barman lui dit :
– Tu sais, il y a un cirque en ville et j’ai parlé de toi au patron de ce cirque… Il a semblé très intéressé.
– Vraiment ? répond le canard
– Ouais, et même que tous les deux, vous devriez pouvoir vous faire beaucoup d’argent dans l’histoire…
– Attends deux secondes… Tu as bien parlé d’un CIRQUE, c’est ça ?
– Ouais, c’est tout à fait ça !
– Tu veux dire un de ces trucs circulaires sous une tente avec un gros piquet en plein milieu ?
– Exactement!
– Dis-moi, le chapiteau, il est fait de toile, non ? poursuit le canard
– Oui…. Je peux t’avoir un job dans ce cirque et tu commences demain. Le proprio du cirque est prêt à tout pour t’avoir !

Le canard semble très étonné :
– Et tu peux me dire ce qu’il compte faire faire à un maçon dans un cirque ?…

Mais quel cirque !

Au cirque, un clown annonce à son directeur :
– Le géant vient d’être électrocuté par la femme torpille !
– Ce n’est pas vrai ? Est-ce qu’on a prévenu la famille au moins ?
– Oui, oui, ne vous inquiétez pas, l’homme caoutchouc vient justement de leur envoyer un pneumatique.

Les métiers du cirque

Le professeur demande à Patrick :
– Que fait ton papa ?

Patrick, embarrassé :
– C’est que je ne dois le dire à personne…

Le professeur :
– Mais tu sais bien qu’il faut que je sache ce que ton père fait !

Après avoir longuement hésité, Patrick lui dit :
– Femme à barbe dans un cirque.

Le chapiteau de l’éléphant

Le chapiteau d’un cirque s’écroule sur les spectateurs. En coulisses, le directeur, furieux, se met à hurler :
– Qui a donné de la poudre à éternuer à l’éléphant ?

Le jongleur et le trompettiste

C’est un instituteur qui fait ses premières armes en classe et qui a l’occasion de faire un stage dans un cirque. Il est ravi et part en tournée.

A sa première leçon, il décide de faire les présentations :
– Bonjour, je m’appelle Lucien et je serai votre professeur pendant votre tournée.

Il s’adresse à un premier élève et lui demande :
– Et toi, quel est ton nom et que fait ton papa ?
– Moi je m’appelle René ; et mon papa il est trompetteur.
– Trompetteur ? Tu veux dire qu’il joue de la trompette ?
– Oui m’sieur.
– Ah, alors il est trompettiste.
– Ah bon ! Fait René.

Puis il s’adresse à un deuxième élève :
– Et toi ?
– Moi, je m’appelle Philippe, et mon papa, il est jongliste.
– Jongliste ? Tu veux dire qu’il joue avec des balles et des quilles ?
– Oui m’sieur.
– Alors, il est jongleur. On ne dit pas jongliste, on dit jongleur.
– Ah bon ! Fait Philippe.

Puis il se tourne vers un troisième :
– Et toi ?
– Moi, je m’appelle Claude. Mais pour mon papa, avec tout ce que vous venez dire, je ne sais plus très bien s’il est fumeur ou fumiste.