blague sur les cirques

Le cirque du couple

Un artiste au chômage se présente à l’embauche d’un petit cirque. Devant l’œil ébahi du directeur, il exécute un numéro extraordinaire, jonglant très haut avec quinze verres, dix plats et vingt soucoupes.
– Vous n’en recevez jamais sur la tête ?
– Non, sauf quand je me dispute avec ma femme ! répond l’acrobate.

La fourrure de l’ours

Un ours s’est échappé d’un cirque. Après deux heures de recherche, son propriétaire trouve une piste. Un homme lui a indiqué une petite maison où il pourrait se trouver. Il y va, pousse la porte, et entend la voix d’une femme :
– Allez, maintenant que j’ai fait tout ce que tu voulais, tu peux enlever ta fourrure.

Publicité

L’œuf incassable

Deux souris vont au cirque. La première reste médusée devant le numéro où un éléphant tient en équilibre sur un œuf. La deuxième hausse les épaules :
– Pfff… Chiqué ! Je te parie que c’est un œuf dur !

Micro-cirque

Deux puces acrobates discutent, l’une demande à l’autre :
– Mais que devient notre amie Lulu qui sautait si bien ?
– Oh, la pauvre, elle s’est blessée au cours d’un saut périlleux et s’est reconvertie dans un élevage de caniches.

Vive la chute

humour, chute, blague sur les chutes, directeur, blague sur les directeurs, cirque, blague sur les cirques, numéro, blague sur les numéros, proposition, blague sur les propositions, tour, blague sur les tours, enclume, blague sur les enclumes, tête, blague sur les têtes, démonstration, blague sur les démonstrations, hôpital, blague sur les hôpitaux, culpabilité, blague sur la culpabilité, coma, blague sur le coma, final, blague sur les finaux

C’est un directeur de cirque qui cherche de nouveaux numéros. Plein de mecs lui proposent des tours, mais rien ne le satisfait. Et puis, un petit mec arrive et lui dit :
– Moi, je prends une enclume et on me la lâche sur la tête.

– Le directeur lui demande de lui montrer. Et le mec s’exécute. On balance l’enclume. Le mec finit écrasé, direction l’hôpital. Le directeur culpabilise et, pendant des mois, va le voir tous les jours. Il finit par se prendre d’amitié pour le mec perdu dans son coma. Enfin, après six mois, le mec va se réveiller. Le directeur apporte des fleurs. Et le petit bonhomme ouvre les yeux, écarte les bras comme il peut et dit :
– Et voilà !