La partouze écossaise

Dans un château d’Ecosse, un fantôme raconte à l’un de ses congénères :
– Cette nuit, j’ai failli participer à une de ces orgies ! J’avais fait la connaissance d’une demi-douzaine d’ectoplasmes sexy, mais alors sexy ! Une femme fantôme en chemise de nuit bleue ciel, une autre en combinaison à frou-frou, une troisième en petite tenue…
– Et alors ?
– Au bout d’un quart d’heure, je me suis rendu compte que je faisais du plat à la lessive que la châtelaine avait mise à sécher la veille au soir.

Les douleurs royales

Quel est le comble pour un roi ?

C’est d’avoir mal au palais.

La passion de Gilles de Rais

Les perles : la justice

Gilles de Rais (1404-1440), maréchal de France, compagnon de Jeanne d’Arc, mais prince de l’horreur, voue une même passion au crime et à la débauche, sur fond de magie noire. Il crée une « Fondation des Saints Innocents », mais quotidiennement dans les tours sombres de ses châteaux de Champtocé, de Machecoul et de Tiffauges, avec quelques-uns de ses complices avertis, il pratique son sport préféré qu’il résume ainsi joliment, lors de son procès : « … couper la tête des jeunes enfants… séparer la tête… enlever les membres… les fendre pour en voir les entrailles… les attacher à un croc de fer pour les étrangler… » Gentil garçon.

Du bruit dans le donjon

Les perles : la police

Un propriétaire de restaurant déclare entendre des bruits ressemblant à une respiration humaine dans le donjon du château de S. L’intervention de la brigade permet d’en découvrir l’origine… des bébés hiboux.

Les fantômes d’Écosse

En Écosse, dans un vieux château transformé en auberge, un touriste interroge la femme de chambre :
– Y a-t-il des revenants ?
– Au prix de la pension, y’a pas de danger !