Finissons ensemble…

À des invités qui s’incrustent, une dame propose :
– Que puis-je vous offrir, encore ? Le vin, c’est terminé. Les digestifs, on en a fait le tour. Un tilleul menthe, c’est loin déjà. On pourrait peut-être fêter le lever du jour avec un café et des croissants.

Remords quand tu nous tiens

– Voyons, madame, dit le juge, après avoir versé l’arsenic dans la tasse de votre mari, vous n’avez eu aucun remords ?
– Si, monsieur le juge.
– Ah ! Qu’avez-vous pensé ?
– Je me suis dit : « Ce café est chaud, pourvu qu’il ne se brûle pas ! »

Déjà la grosse tête

Jérôme, un jeune acteur, a rendez-vous avec un imprésario dans un grand café parisien. Arrivé en avance, il aperçoit Gérard Depardieu à une table voisine. Il va le voir et lui demande s’il pourrait venir le saluer pour épater l’imprésario lorsqu’il arrivera. Se rappelant ses débuts, Gérard Depardieu accepte. Il passe donc voir Jérôme à l’arrivée de l’imprésario :
– Salut, Jérôme, il faudra qu’on se revoie pour un bon resto !
– Écoute, Gérard, tu ne vois pas que je suis occupé ?

La dureté ramollie

Qu’est-ce qui rentre dur et sec et qui ressort mou et trempé ?

Un biscuit dans du café ! Bande d’obsédés…

La bonne odeur du café

Un mec, une nana :
– Bonjour chérie, tu sens cette bonne odeur de café ?
– Non, pas du tout…
– Alors bouge ton cul, il va pas se faire tout seul !