Les nœuds du travail

– Je fais des nœuds à mon mouchoir car j’ai une très mauvaise mémoire. Seulement voilà, j’en ai neuf dans le mouchoir d’aujourd’hui.
– Tu te souviens à quoi ils correspondent ?
– Pas tellement… Si ! Le premier, tout au bord, c’est pour me rappeler que je dois aller travailler demain.
– Et les huit autres ?
– Cela dépend du patron. S’il me laisse tranquille, et ce serait son intérêt de ne pas me bousculer, j’aurai le temps d’y penser.
– Pourquoi serait-ce son intérêt, à ton patron, de te laisser réfléchir à tes nœuds ?
– Pour que je sois efficace dans mon travail après-demain.

Les gendarmes sont des pions

Les perles : la police

Un père de famille signale que son fils âgé de trois ans a bousculé son neveu, d’un an plus jeune, ce jour à l’école. Il exige que les gendarmes ordonnent à la maîtresse de mieux surveiller les enfants.