blague sur les bonnes

Les vieilles peaux

– Savez-vous, ma chère, dit une dame à une amie, qu’il ne faut pas croire ce que disent les gens ? Ainsi, on m’a assuré que vous étiez méchante.
– Oh, riposte l’amie, comme vous avez raison ! On m’a bien affirmé que vous étiez bonne !

Père OK, mais le fils…

Un amateur d’oiseaux exotiques achète en Amérique du Sud un perroquet destiné à tenir compagnie à celui qu’il possédait déjà.
– Comment est la maison ? Questionne le nouveau perroquet en entrant dans la cage.
– Oh ! Fait l’autre perroquet, il n’y a aucun problème. Le mari est un brave homme. La femme ne s’occupe que de ses robes. La bonne n’oublie jamais de donner la nourriture. Il n’y a que leur gamin dont il faut se méfier.
– Ah bon ! S’étonne le nouveau. Et pourquoi ?
– Oh ! Il est terrible ! Il répète tout ce qu’on dit !

La bonne compagnie

Une femme va passer la nuit chez ses parents. Avant de partir, elle dit à son jeune fils :
– Mieux vaut que tu dormes avec la bonne, tu auras moins peur.
– D’accord, maman, dit l’enfant, mais si papa ne me prend pas la place !

Gare à la nudité !

Le maître de maison sermonne la petite bonne :
– Il faut frapper avant d’entrer… on ne sait jamais, je pourrais être nu !
– Que Monsieur se rassure, je regarde toujours par le trou de la serrure avant d’entrer !

Le chat qui parle

La maîtresse de maison à sa bonne :
– Dites donc, le perroquet n’est plus sur son perchoir ! Vous n’avez rien remarqué d’anormal en mon absence ?
– Non, rien… Sauf peut-être le chat… Il s’est mis à parler…