À la vitesse du percepteur

« Le boa avait agrafé le lapin en moins de temps qu’il n’en faut à un percepteur pour te piquer ton oseille. »

Pierre Perret

Le bordel de la jungle

Les animaux de la jungle s’emmerdent quelque peu et décident de construire un bordel. Tout se passe bien, les affaires tournent. Un soir des coups répétés à la porte. Mère maquerelle hippopotame va ouvrir et découvre un petit lapin blanc venu là tout excité pour tirer son coup.
« Pas de problème lui dit mère maquerelle. »

Puis elle va de chambre en chambre mais toutes les prostituées sont occupées. Toutes sauf pute-boa.
« Écoute on a là un nouveau client, un lapin. Alors je connais tes instincts mais déconne pas, va pas faire crouler le commerce, retiens toi de le bouffer. »

Le lapin entre, pute boa à juré ses grands dieux qu’elle ne l’avalerait pas. Mais mère maquerelle n’a pas confiance. Elle reste derrière la porte une oreille aux aguets… Et ça ne rate pas elle entend un bruit de succion plus que suspect.

Elle entre en trombe, le lapin est déjà dans la pute boa. Mère maquerelle secoue de toute ses force cette dernière et arrive à lui faire recracher le client.

Et le petit lapin blanc sort de là, tout gluant, pupilles dilatées, l’air ravi en gueulant :
« PUTAIN CETTE PIPE ! »