L’essence du chien

Olive rencontre Marius qui promène un chien.
– Oh ! dis Marius, tu as un joli chien.
– C’est une chienne et de plus elle a, s’il te plaît, un super pedigree. Elle m’a coûté une vraie fortune.
– Et tu n’as pas peur qu’elle se fasse monter dessus par les bâtards du quartier.
– Eh ! On m’a donné un truc pour éviter cela. Je lui frotte le derrière au gazole et jusque là pas de problème !

Un an se passe. Un jour Olive arrive à toute vitesse sous là fenêtre de Marius et il hurle comme un fou :
– Marius, Marius, vite, descends !
– Oh ! Qu’est-ce qu’il t’arrive ?
– À moi rien, mais à ta chienne… Elle a dû tomber en panne de gazole parce qu’elle se fait remorquer par le bâtard du boulanger…

La chienne de l’institutrice

La petite chienne de l’institutrice, un bâtard dénommé Pépette, a fait une fugue. Après l’école, l’institutrice passe dans toutes les rues de la ville pour essayer de la retrouver.
Elle croise finalement Toto :
– Dis-moi Toto, est-ce que tu as vu ma Pépette ?
– Non maîtresse, mais est-ce que ça pourrait être ma récompense ?

Trouver sa moitié

Sagesse populaire :

« Ne cherchez pas forcément votre moitié… Les poires se marient très bien avec le fromage, le melon avec le jambon, les bâtards avec les gentilles, et les salopes avec les banquiers. »

Dur à avaler

Un rapport du gouvernement vient de révéler que plus de quatre millions d’Américains divorcés payent des pensions alimentaires pour des enfants qui ne sont pas les leurs.