Les fesses du témoin

Les perles : la justice

Attentat à la pudeur. Le témoin se veut convaincant : « Monsieur le président, j’ai vu ses fesses comme je vous vois ! » Pour être juge, on n’en est pas moins homme.

Les adolescents au poste

Deux jeunes lycéens venaient de se faire arrêter pour attentat à la pudeur, usage public et possession de marijuana… On les avait trouvés nus, bourrés, en train de fumer un joint dans la fontaine publique de la ville.

Le policier qui les avait ramenés au poste leur avait indiqué qu’ils pouvaient passer un coup de téléphone à leurs parents et qu’il les gardait au poste jusqu’à ce qu’on vienne les chercher.

À peu près trente minutes plus tard, un jeune homme fait irruption dans le commissariat. Le policier lui demande :
– Je suppose que vous êtes de la famille d’un de ces deux adolescents ?
– Heu… Non, pas du tout… Je suis venu pour leur livrer leur pizza…

L’alcool au volant… de la jupe

Dans un bar, deux gars discutent:
– J’ai pas de chance, vraiment, une fille s’était plainte que j’avais essayé d’attenter à sa pudeur dans ma voiture. Je suis passé au tribunal ce matin. J’ai été condamné à une amende de 150 euros… Et quand le juge a vu la fille, il m’a condamné à une amende de 200 euros de plus pour conduite en état d’ivresse !