Tellement dans le rôle

– Moi, dit une comédienne, je vous jure que quand je crée un personnage, tout le monde y croit, dans la salle. Tenez, quand j’ai incarné La Dame aux Camélias, le soir de la première, au moment où je rendais le dernier soupir, dans une ultime quinte de toux, mon assureur a été tellement bouleversé qu’il s’est précipité vers mon mari pour lui régler le montant de mon assurance-vie.

La très mauvaise chute

Les perles : les assurances

« Depuis ma mauvaise chute, je souffre de douleurs dorsales à la jambe droite. »

Le cadeau post-mortem

Les perles : les assurances

« On m’a volé une bague de valeur que ma grand-mère m’a donnée en cadeau après sa mort. »

Tout en haut de l’affiche

Les perles : les assurances

« Comme vous avez dû le voir, avant-hier, en lisant notre quotidien régional, j’ai eu droit aux honneurs de la presse. Vous pouvez vérifier au bas de la page 12, dernière colonne, trois lignes intitulées : « Vélomotoriste renversé dans le centre-ville ». Le vélomotoriste, c’est moi. »

L’assurance divine

Les perles : les assurances

« Étant converti au Seigneur Jésus, le Seigneur me protège et j’ai une entière confiance dans Sa toute-puissance pour me préserver d’un incendie.
Ainsi, en tant qu’enfant de Dieu, mon opinion religieuse m’interdit de continuer à faire partie d’une compagnie quelconque…
C’est pourquoi j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir effectuer les démarches nécessaires à la radiation pure et simple de mon contrat.
J’espère que vous comprendrez que celui que j’ai passé avec le Seigneur a pour moi une valeur éternelle… »