Arnaque à l’assurance vie

Un petit vieux se présente chez son assureur.
– Ma femme est morte, je viens pour toucher le capital décès.
– Mais, monsieur, j’ai bien peur que cela ne soit pas possible, votre femme n’était assurée que contre l’incendie.
– Justement, c’est pour cela que je l’ai faite incinérer…

Il porte plainte contre lui-même

Les perles : la justice

Un habitant du Kentucky s’est poursuivi lui-même en justice, et il a gagné ! Larry Rutman s’amusait à lancer un boomerang, mais celui-ci l’a frappé à la tête en revenant vers lui. L’incident aurait causé des dommages durables à sa mémoire. Il a alors songé à porter plainte contre le fabricant, mais son avocat le lui a déconseillé car le boomerang fonctionnait parfaitement.

M. Rutman a donc décidé de s’attaquer en réclamant 300.000 $ de dommages et intérêt pour sa maladresse, et le juge lui a donné raison. C’est sa compagnie d’assurances qui a payé la somme, le plaignant étant protégé dans le cas où il blesserait quelqu’un.