Le prix de l’anesthésie

C’est un chirurgien de grand renom qui rend visite à son patient, au bloc opératoire, une heure avant son intervention.
– Alors comment allez-vous ?
– Bien, docteur ! répond le patient.
– Voilà, je suis venu vous poser la question rituelle, avant votre intervention. Préférez-vous l’anesthésie la plus chère ou la moins chère ?
– Eh bien, docteur, puisque j’ai le choix, je choisis l’anesthésie la moins chère.
– Bien ! répond le chirurgien.

Le chirurgien fait alors un signe aux infirmières, infirmiers, aides-soignantes, brancardiers, qui de suite entonnent cette chanson : « Fais dodo, Colas mon petit frère, fais dodo, t’auras pas bobo… »

La phobie de l’appendicectomie

Un patient qui était sur le point d’être endormi pour subir son opération quitte la salle de chirurgie affolé et l’air hagard. De retour dans sa chambre il reçoit la visite de ses amis qui lui demandent pourquoi il ne s’est pas fait opérer. Le patient raconte :
– Eh bien, j’avais été lavé, rasé, et désinfecté, bref, il ne restait plus qu’à m’anesthésier, lorsque j’ai entendu l’infirmière qui disait : « Allez, ne vous en faites pas, c’est seulement une appendicectomie ».
– Et alors ? répondent en chœur les visiteurs, il n’y avait pas de quoi t’enfuir, justement.
– Oui, mais ce n’était pas à moi que l’infirmière parlait, mais au chirurgien qui allait m’opérer !