L’ambassadeur démontre

« Je n’aime pas perdre mon temps, c’est pour ça que je suis l’ambassadeur des montres Tissot. »

Tony Parker

Le vol des vêtements de Moïse

Le conflit israëlo-palestinien a motivé, une fois de plus, une réunion d’urgence à l’ONU.

La parole est donnée à l’ambassadeur Israëlien :
– Mesdames et messieurs, Avant de commencer mon discours, je voudrais narrer une vieille histoire… Lorsque Moïse conduisait les Hébreux hors d’Égypte, il dut traverser des déserts, et des prairies, et encore des déserts… Son peuple était éreinté et avait besoin d’eau. Alors Moïse frappa la roche d’une montagne de sa canne, et au bord de cette montagne apparut un bassin rempli d’une eau fraîche claire comme le cristal. Le peuple s’en réjouit et tous burent pour leur plus grande satisfaction. Moïse souhaita alors nettoyer son corps ; pour ce faire, il alla à l’autre bout du bassin, enleva tous ses vêtements et plongea dans les eaux fraîches de la mare. Quand Moïse sortit de l’eau, il se rendit compte que ses vêtements avaient été volés…

L’ambassadeur Israélien marque alors une pause, puis il reprend :
– Eh bien, j’ai toutes les raisons de croire que ce sont les Palestiniens qui avaient volé ses vêtements !

L’ambassadeur Palestinien manque de s’étouffer en entendant cette accusation. Il saute alors de son siège et crie :
– C’est un mensonge. Tout le monde sait qu’il n’y avait pas de Palestiniens à cette époque !!!

Alors l’ambassadeur d’Israël reprend :
– Et avec cela à l’esprit, laissez-moi maintenant commencer mon discours…

Gandhi en Union Soviétique

Lorsque Gandhi visita l’Union Soviétique, Khrouchtchev l’emmena visiter Moscou dans sa limousine noire de chef d’état, la célèbre Zil.

Khrouchtchev avait des choses à dire à Gandhi sur son pays qu’il avait visité quelques temps auparavant. Il était vraiment très remonté sur l’hygiène désastreuse dans les rues indiennes :
« La dernière fois quand j’étais à Delhi », lui dit Khrouchtchev, « j’ai vu des excréments humains partout sur les trottoirs. Jamais une telle chose n’arrivera ici. »

Le pauvre Gandhi est extrêmement embarrassé par la remarque de Khrouchtchev, mais comme un fait exprès, il aperçoit un homme accroupi, visiblement en train de se vider le gros intestin au plein milieu d’un trottoir au long duquel le cortège de voitures officielles passe.

Gandhi pointe l’homme d’un index triomphal. Khrouchtchev est livide et n’hésite alors pas une seconde :
« Chauffeur, arrêtez-vous et allez coller une balle dans la tête de cet anarchiste ! »

Le chauffeur obéit et arrête immédiatement la voiture. Il prend son pistolet et s’avance vers l’homme qui commet le sacrilège de déféquer sur les trottoirs moscovites, et le doigt sur la gâchette, il échange quelques mots avec lui…

Une minute plus tard, il revient à la voiture sans avoir tiré le moindre coup de feu :
« Monsieur le Président, je ne peux pas tuer cet homme : c’est l’ambassadeur indien ! »

Les réceptions de l’ambassadeur

Les réceptions de l’Ambassadeur sont toujours un succès. Aujourd’hui, il a reçu ses amis :

FRANCE : Le Comte d’Emanges

ANGLETERRE : Lord Kitte

RUSSIE : Yvan Lapinossousof

ITALIE : Bandoli

ALLEMAGNE : Von Parderrierh

ETATS-UNIS : Mac Kickett

ESPAGNE : Alonso Lupanar

PORTUGAL : Bezonlegonzes

POLOGNE : Suslapina Trotsky

JAPON : Kimamissa Oku

HOLLANDE : Van Decapotte

SUISSE : Tumelech

TURQUIE : Kastrai Pacha

ROUMANIE : Tateleroulo

GRECE : Kalakeucomeunos

BULGARIE : Talapoderoulotrolis

SERBIE : Pinefedenisch

BELGIQUE : Jean Culberte

TCHECOSLOVAQUIE : Bandapar

MONACO : Songrovi

BRESIL : Carez Mabanane

ARGENTINE : Jose Palabese

MEXIQUE : Trempela Cantubez

PARAGUAY : Maitongro Cudanlo

EGYPTE : Le Bey Bou-Dhur

ARABIE : Ali Bez-Assi

SYRIE : L’Emir Kal Kussal

PERSE : Mastur Bey

CHINE : Fou Li Oku

ANNAM : O’Ktai Kong

COREE : Ku Ki Sang

CAMBODGE : Ima Kasse-Lpo

ABYSSINIE : Le Ras Kalbou Koupe

CANADA : Brake Marc

AUSTRALIE : Mayburne