La cornemuse des extraterrestres

En Écosse, une femme appelle son mari au téléphone :
– Sean, il faut revenir tout de suite à la maison ; il y a des extraterrestres qui viennent de débarquer dans le salon ! Ils ont six bras et émettent des sons bizarres que je ne comprends pas.
– J’arrive, dit le mari, tâche de les faire patienter.
– Oh ! pas de problème, dit la femme, cela fait un quart d’heure qu’ils discutent avec ta cornemuse.

La sexualité de l’alien

Un habitué est en train de boire sa bière tranquillement dans un bar, lorsqu’un extra-terrestre fait irruption dans la salle et vient s’installer à côté de lui.

Le gars ne réagit pas, cherchant à ne rien faire qui pourrait nuire à la paix intergalactique.

L’extra-terrestre commande alors un Martini, boit la moitié de son verre, et puis soudain, il lèche son unique doigt vert et vient le coller dans l’oreille de son voisin de bar.

L’habitué s’irrite un peu de la chose, mais toujours par égards pour la paix interstellaire, il ne dit rien.
Le martien retire alors son doigt, finit son verre, et commande un nouveau Martini. Quand il en est à la moitié, une nouvelle fois, il se lèche le doigt et s’en va ensuite l’enfoncer bien profondément dans l’oreille de son voisin de bar.

L’habitué, irrité, lance :
– Hé mon gars ! Ça commence à bien faire ces histoires de doigt dans l’oreille, hein !

Mais les choses sont comme elles sont, et arrivé au milieu de son troisième verre, l’alien trempe son unique doigt dans le Martini, se l’introduit dans ce qui lui sert de bouche et CLAC, il l’enfonce en plein dans l’oreille du gars.

Cette fois, l’habitué oublie met de côté ses bonnes manières et essayant d’être aussi impressionnable que possible, il hurle :
– Ecoute résidu galactique, si tu fais ça une fois de plus, je te t’arrache les couilles !

Sans manifester la moindre réaction, l’extra-terrestre commande un quatrième Martini… et rebelote : après s’être bien léché le doigt consciencieusement, il flanque son doigt dans l’oreille du gars.

L’habitué, hors de lui, rugissant un flot d’insanités (que ma maman m’interdit de reproduire ici) plaque sa main dans l’entrejambe de l’alien dans le but de mettre sa menace à exécution. Mais, il n’y a rien ! Pas la moindre zigounette, ni même la moindre trace de zigounette…

L’habitué est un petit peu perdu :
– Mon gars, si t’as pas de couille, avec quoi tu baises ?
… Et l’alien, avec un sourire malicieux, se lèche le doigt et l’introduit dans l’oreille du gars…

Le sexe chez les extraterrestres

Ce sont un extraterrestre (humanoïde, disons un martien pour simplifier) et sa femme qui ont tout connu sur leur planète, en particulier au niveau sexuel, et qui décident donc de venir voir sur Terre comment c’est.

Ils atterrissent chez (admettons) Pierre et Anne, et leur racontent leur histoire, pourquoi ils sont venus sur Terre, etc…

Notre couple terrien, qui sait bien que pareille occasion ne se reproduira pas de sitôt, accepte sans problème un échange de partenaires pour une nuit torride.

Le lendemain matin, après le départ des extraterrestres, notre couple discute de cette nuit si particulière. Pierre demande :
– Alors, comment c’était ?

Anne répond :
– Ben, c’était absolument génial… Nous sommes allés sur le lit, il m’a caressée, etc…, puis il m’a demandé de lui tirer l’oreille gauche, et là son sexe s’est mis à s’allonger de façon incroyable, jusqu’à 40 centimètres…
– Ah bon, vraiment ?
– Oui, mais c’est pas tout ! Après, il m’a demandé de lui tirer l’autre oreille, et là, son sexe est devenu gros comme mes biceps ! Après, on n’a pas arrêté de faire l’amour pendant toute la nuit. Vraiment inoubliable ! Et toi, alors, comment c’était ?
– Ben, je peux pas vraiment te dire, elle a passé la nuit à me tirer les oreilles !