blague sur les agonies

Le constat de décès

Un homme est en train d’agoniser sur son lit d’hôpital. Sa femme est à côté de lui et le médecin est en train de l’ausculter. Au bout d’un moment, ce dernier se relève et annonce :
– Madame, votre mari vient de mourir.

À ce moment, le malade bouge un peu et arrive à articuler :
– Non, je ne suis pas mort.

Sa femme le coupe aussitôt :
– Veux-tu bien te taire ! Puisque le docteur le dit !

La dernière volonté de nuire

Un homme sur son lit de mort prend le bras de sa femme et gémit :
– Promets-moi que tu honoreras ma dernière volonté : je veux que tu te remaries avec Marcel, notre voisin.
– Mais enfin ! lui répond sa femme, je pensais que tu ne pouvais pas le blairer ?

En rendant son dernier soupir, l’homme dit :
– C’est le cas !

Les voix du seigneur sont impénétrables

La fin étant proche, un richissime Écossais a fait venir son pasteur.
– Father, si je vous donne mille livres pour aider à réparer votre vieux temple, croyez- vous que j’irais directement au ciel ?
– Je ne peux vous l’assurer, mon fils, mais je vous conseille vivement d’essayer.

La dernière extrémité

– Cher monsieur, dit le médecin, je suis navré de vous le dire, mais votre oncle est vraiment à la dernière extrémité. Il faut donc que vous vous attendiez à tout.
– Vous exagérez, docteur, il faut que je partage avec mes cousins.