Pandore et le brigadier

(Récitation pour adulte, à lire à haute voix, de préférence avec un accent marseillais ou du Gers)

Un gendarme part en permission et il va voir son adjudant dans son bureau.

L’adjudant :
– Bites-moi Pandore, vous êtes bien vaginal ce matin. Où couillez-vous pédérastement en testiculant de la sorte ?

Le gendarme :
– Bite brigadier, le tampax et je dois m’en aller en sperme.

L’adjudant :
– Vous vous en allez en sperme un jour d’érection lorsque tout le monde va aux burnes, mais vous allez jeter la masturbation dans le service ! Bites-moi, où allez-vous en sperme ?

Le gendarme :
– Je m’en vais en sperme au-delà des foutrifications de la Bite Montmartre. On y jouit d’un point de vulve très clitoresque sur les copulations laborieuses. Ensuite, j’irai sur les verges fleuries de la Seine où se déroulent actuellement les fêtes Vénériennes, et je poursuivrai à travers les chancres fleuris vers les Putes Chaumont voir les jeunes filles qui jouent au pénis avec leurs craquettes.

L’adjudant :
– Bites-moi, Pandore, enculeur comptez-vous rentrer ?

Le gendarme :
– Eh bien, j’accrocherai le vagin de queue de l’automatrice et je serai là sur les couilles de baiseur-baiseur et demi.

L’adjudant :
– Très bien gendarme, alors bonne sperme et anussez-vous bien.

T’en as d’autres des questions ?

Le professeur à ses élèves :
– Je vais vous poser deux questions, celui qui aura répondu de façon satisfaisante à la première sera dispensé de répondre à la seconde.
– Voici la première question : Combien y-a-t-il de poils sur la robe d’une jument adulte ?

Un jeune élève lève la main et répond sans hésiter :
– 17 402 328 115, monsieur.

Éberlué, le professeur lui demande :
– Es -tu sûr du nombre ?
– Ah ! Ça, c’est votre seconde question, monsieur !

Peur de la facture

Un petit garçon demande à sa mère :
– Maman, pourquoi les adultes, ils n’ont pas peur du noir ?
– C’est parce qu’ils payent la facture d’électricité, mon chéri.

La vie de Noël

Les quatre stades de la vie :
1 – Croire au Père Noël.
2 – Ne plus croire au Père Noël.
3 – Faire le Père Noël.
4 – Ressembler au Père Noël.