Le vrai du faux

Les perles : la police

Une dame signale que des inconnus sonnent à sa porte et demandent de l’aide. Pensant à de faux accidentés de la route, elle laisse sa porte close. Surprise lors de l’intervention des gendarmes : la propriétaire refuse de leur ouvrir l’huis ! Recontactée par téléphone, elle rétorquera qu’elle pense avoir affaire à de faux gendarmes. On lui fait alors remarquer qu’elle a peut-être composé un faux numéro… Interloquée, la dame raccroche subitement. Pour prouver leur bonne foi, les gendarmes repartiront gyrophare et deux tons actionnés afin de secourir les vrais accidentés. Dans ce métier, il faut savoir distinguer le vrai du faux, pas vrai ?

La forme de l’accidenté

Les perles : les assurances

« L’accidenté vient de se faire connaître sous forme d’une lettre recommandée. »