La meilleure éducation

« Mon père voulait que je reçoive l’éducation qu’il n’avait pas eue, c’est pourquoi il m’a envoyé dans une école de filles. »

Ken Dodd

4 novembre 2018 – Autopsie d’une réforme…

Blanquer, un ministre de terrain…

dessin humoristique de Jean-Michel Blanquer s'apprêtant à enterrer l'Éducation Nationale
4 novembre 2018 – Autopsie d’une réforme…

Tombe : RIP Éducation Nationale
Jean-Michel Blanquer : « Notre gouvernement prend des mesures… pour le cercueil
(caricature de Jean-Michel Blanquer)

24 octobre 2018 – Parle à Hoku, ma tête est malade

Blanquer à l’écoute des profs ulcérés par le « pas de vague ».

dessin d'actualité sur l'attitude de Jean-Michel Blanquer face au phénomène du "pas de vague"
24 octobre 2018 – Parle à Hoku, ma tête est malade

Jean-Michel Blanquer : « Au programme 2019 : Hokusaï »
(caricature de Jean-Michel Blanquer)

21 octobre 2018 – L’école de la life

dessin d'actualité sur l'interdiction du portable à l'école
21 octobre 2018 – L’école de la life

Jean-Michel Blanquer : « Je vous confisque le portable, son usage au Collège est proscrit par la loi ! »
Collégienne : « C’est qui « proscrit » ? »
Collégien : « Trop relou ! »
(caricature de collégiens et de Jean-Michel Blanquer)

Les députés LREM ont enfin voté une loi essentielle pour l’école : au lieu de se pencher sur les dysfonctionnements de l’éducation nationale, la violence scolaire, l’échec scolaire, la vétusté voire la dangerosité des locaux, ils ont choisi d’interdire les portables à l’école et dans les collèges… Une mesure dont le caractère « urgent » n’échappe à personne… mais qui pouvait être réglée par l’adjonction d’un simple article dans le règlement intérieur ! Sauf que dans un régime jupitérien, la loi est transcendante et les décisions sont verticales. Maintenant, on fait quoi ? On interdit les VTT en période de chasse ?

Zaïtchick

28 août 2018 – Cache-misère

Authentique : réunion de pré-rentrée dans une école de Villeurbanne. La directrice annonce que, conformément à la promesse de SAS Macron 1er, les classes en zones d’éducation prioritaire seront divisées par deux : il y aura donc effectivement des classes de douze élèves… Et il y aura deux classes avec deux instituteurs… dans la même salle ! Parce qu’on n’a pas pu aménager les locaux.

Déjà, la future député (*) Anissa Khedher, interrogée sur le sujet au moment des élections législatives, avait suggéré la solution : mettre des paravents !

Comment diviser par 2… les effectifs en classe de ZEP ?

dessin d'actualité montrant la mise en pratique des classes à 12 élèves en ZEP
28 août 2018 – Cache-misère

Emmanuel Macron : « Suffit d’utiliser un paravent ! »
(caricature de classe de ZEP)

(*) T’écris liberté-e toi ? Non ? Pourtant c’est féminin… Bon.