Dormir au travail

Les choses à répondre si votre patron vous trouve en train de dormir au travail :

  • Ils m’ont bien dit au Centre de Transfusion Sanguine que ça pouvait arriver.
  • C’est juste une petite sieste reconstituante de 15 minutes telle qu’ils nous l’ont recommandée lors de cette formation sur le management à laquelle vous m’avez fait participer.
  • Whaow ! J’ai eu peur d’être aveugle tout d’un coup : j’avais des papillons devant les yeux !
  • Je ne dormais pas ! J’étais en pleine méditation sur l’état de notre mission et je mettais au point un nouveau paradigme.
  • Je testais mon clavier d’ordinateur pour sa résistance à la bave.
  • Je faisais un exercice de yoga très technique destiné à me déstresser. Feriez-vous par hasard de la discrimination envers les employés qui pratiquent le yoga ?
  • Mince alors ! Pourquoi m’avez-vous interrompu ? J’avais presque trouvé la solution à notre problème le plus important.
  • Ce n’est pas de ma faute: la machine à café est en panne…
  • Quelqu’un a du intervertir le décafféiné et le normal dans la machine à café…
  • Et ne nous soumet pas à la tentation mais délivre nous du mal. Amen.

Le désespoir masculin

Quand sait-on qu’on homme est désespéré ?

Quand il se met à pratiquer le yoga juste pour pouvoir parvenir à se tailler une pipe lui-même.