Le sermon efficace

Le prêtre fait son sermon et parle des dix commandements.

Quand il dit : « Le bien d’autrui, tu ne prendras… », il remarque un paroissien qui devient tout nerveux.

Lorsqu’il dit plus tard : « L’œuvre de chair ne désireras qu’en mariage… », il constate que l’homme se met à sourire.

À la fin de la messe, le curé aborde le paroissien et lui demande la raison de son étrange conduite. L’homme répond :
« Quand vous avez parlé de vol, je me suis aperçu que mon parapluie avait disparu. Et quand vous avez parlé d’adultère, je me suis rappelé l’avoir laissé chez mon ami Max. »

Les bouteilles volées

Fernand va se confesser :
– Mon père, avoue-t-il d’un air contrit, tout à l’heure en venant à l’église, je suis passé devant chez Emile, la porte de sa cave était ouverte… il n’y avait personne, alors je suis descendu et j’ai bu quelques bouteilles.
– C’est très mal, mon fils ! s’exclame le prêtre, et combien en as-tu bu ?

Le gars Fernand fait un rapide calcul :
– Trois, mon père, mais pendant que vous y êtes, punissez-moi pour six, des fois que l’Emile ne soit pas encore rentré quand je repasserai devant chez lui.